SSD Scope Manuel de l’utilisateur (Windows)


1. Produits compatibles


2. Système requis

NOTE: Vous devez posséder les droits d’administrateur pour utiliser SSD Scope.


3. Démarrer

Vous devez installer SSD Scope sur votre ordinateur. Téléchargez SSD Scope depuis https://tw.transcend-info.com/Support/Software-10/

  1. Faites un double clic sur “SSDScopeApp_Win_v4.X_setup.exe” tpour démarrer l’installation.

  2. Choisissez la langue puis cliquez sur “OK”.

  3. Cliquez sur “Next” pour continuer.

  4. Cochez la case à proximité du texte “I accept the agreement” puis cliquez sur “Next”. Cochez “I do not accept the agreement” pour annuler l’installation.

  5. Choisissez un dossier de destination pour l’installation. Le chemin par défaut est “C:\Program Files\Transcend\SSD Scope”.

  6. Si vous souhaitez créer un raccourci de menu de démarrage sur votre écran, veuillez choisir un dossier de menu de démarrage. Le nom de dossier par défaut est “Transcend\SSD Scope.” Si vous ne souhaitez pas de raccourci, veuillez cocher “Don't create a Start Menu folder.”

  7. Cochez la case “Create a desktop icon” si vous souhaiter créer un raccourci sur l’écran principal de votre ordinateur.

  8. Les informations sont listées. Cliquez sur “Install” pour démarrer l’installation.

  9. Le système vous demandera de confirmer si .NET Framework doit être téléchargé. Si vous choisissez oui, il téléchargera .NET Framework et l’installera immédiatement. A l’issue du téléchargement, il procèdera automatiquement à la poursuite de l’installation de SSD Scope.

  10. Patientez pendant l’installation de SSD Scope.

  11. Cochez la case “Launch Transcend SSD Scope” si vous souhaitez lancer SSD Scope immédiatement. Cliquez sur “Finish” pour terminer l’installation.


4. Status

Statut du disque

Fait apparaître les informations standardisées de n’importe quel SSD Transcend compatible.

  1. Choisissez “STATUS” dans l’encadré à gauche du menu.

  2. Choisissez le SSD Transcend sur lequel réaliser cette procédure dans le champ de texte à droite de “Drive”. Vous pourrez consulter l’article du modèle (P/N), son numéro de série (S/N), la version progicielle (F/W Ver.), le support d’interface, l’interface actuelle, la capacité et la durée de vie.

Statut S.M.A.R.T.

S.M.A.R.T. est une technique standardisée de vérification du stockage d’un appareil utilisée pour la détection des défauts de disque dur avant que ceux-ci n’arrivent.

Voir les informations

  1. Choisissez “STATUS” dans l’encadré à gauche du menu.

  2. Choisissez le SSD Transcend sur lequel réaliser cette procédure dans le champ de texte à droite de “Drive”.

  3. Cliquez sur le bouton “S.M.A.R.T” dans l’encadré “Drive information”.

  4. Le statut S.M.A.R.T. apparaît dans une nouvelle fenêtre.

Exporter des informations

  1. Cliquez sur le bouton “Export” en bas à droite de la fenêtre.

  2. Choisissez où exporter le fichier.

  3. SSD Scope crée un fichier .csv de la configuration actuelle du lecteur et du système dans l'emplacement sélectionné.

Mise à jour progicielle

  1. Choisissez “STATUS” dans l’encadré à gauche du menu.

  2. Choisissez un SSD Trancend pour mettre à jour son firmware dans le champ de texte supérieur intitulé “Drive”.

  3. Le numéro de version du firmware apparaît sous le bloc de mise à jour.

  4. Si la version du firmware est à jour, le bouton “Télécharger” sera masqué.

  5. Cliquez sur le bouton de téléchargement si la version de votre firmware n'est pas la plus récente. Le fichier est stocké sur “Transcend_SSD_FW_Update_Package” dans le répertoire d'installation.

5. Informations sur le PC

  1. Sélectionnez l'onglet “PC Information” dans la barre latérale gauche.

  2. Les informations détaillées de l'ordinateur utilisé seront affichées dans la fenêtre.

6. Outils

Test de Performance

SSD Scope offre aux utilisateurs un outil pratique de mesure des vitesses de lecture/écriture séquentielle et aléatoire de votre SSD.

  1. Choisissez “TOOL” dans l’encadré à gauche du menu.

  2. Choisissez le SSD Transcend sur lequel réaliser cette procédure dans le champ de texte à droite de “Drive”.

  3. Cliquez sur le bouton “Start” dans l’encadré ‘’Performance’’ pour démarrer le test. Si vous souhaitez l’arrêter pendant son exécution, appuyez sur le bouton “Stop”.

  4. A l’issue du test, les vitesses de lecture/écriture du SSD apparaîtront à l’écran.

Scanner

Cette fonction réalise une évaluation complète de la santé de votre SSD Transcend. (Ne prend en charge que l'interface SATA.)

  1. Choisissez “TOOL” dans l’encadré à gauche du menu.

  2. Choisissez le SSD Transcend sur lequel réaliser cette procédure dans le champ de texte à droite de “Drive”.

  3. Cliquez sur “Quick Scan” ou “Full Scan” pour démarrer la procédure. Si vous souhaitez l’annuler pendant son exécution, appuyez sur le bouton “Stop”.

Effacement sécurisé

La procédure d'effacement sécurisé sur Windows se déroule en trois étapes:

  1. Téléchargez l'image de démarrage USB depuis SSD Scope.

  2. Démarrage à partir d'une clé USB

  3. Réalisation de l'effacement sécurisé.

Préparation

NOTE:
1. L'​effacement sécurisé est la méthode la plus propre et la plus sûre pour effacer votre SSD. C'est pourquoi nous vous recommandons vivement de sauvegarder vos données avant de poursuivre.
2. L'​exécution de l'​effacement sécurisé supprime définitivement TOUTES les données stockées sur TOUTES les partitions ​du SSD. L'​effacement d'une seule partition ​de disque n'est pas possible.
3. Veuillez NE PAS débrancher l'​appareil ou la source d'​alimentation pendant le processus d'​effacement sécurisé. Cela pourrait causer des dommages imprévisibles.

Téléchargez l'image de démarrage USB depuis SSD Scope

  1. Veuillez insérer un appareil de stockage USB pour en faire un périphérique USB amorçable.

  2. Sélectionnez l'​onglet “​TOOL”​ dans la barre latérale gauche.

  3. Veuillez passer à l'​onglet “​Erase”​.

  4. Dans le menu déroulant, sélectionnez la lettre du lecteur que vous souhaitez utiliser pour créer un appareil USB amorçable.

  5. Appuyez sur le bouton “Secure Erase”. SSD Scope commencera à créer un USB amorçable sur l'appareil USB que vous avez sélectionné. (Note :Cette action effacera toutes les données sur l'appareil de stockage USB)

  6. Après la création de l'appareil de stockage USB, redémarrez à partir de celui-ci pour lancer l'effacement sécurisé du disque local.

Démarrage à partir d'une clé USB

  1. Insérez la clé USB que vous avez créée dans votre ordinateur.

  2. Equipez votre appareil SSD sur l'ordinateur et allumez-le ou redémarrez-le.

  3. Cliquez sur le bouton “Del” pendant le démarrage jusqu'à ce qu'il entre dans le menu de configuration du BIOS.

  4. Passez en mode UEFI et modifiez la séquence d'amorçage de votre clé USB dans le BIOS.

  5. Attendez que la fenêtre du Bureau s'affiche comme indiqué ci-dessous. L'outil SSD d'effacement sécurisé sera lancé automatiquement.

Effectuer un effacement sécurisé

  1. Élément de liste commandé. L'utilitaire d'effacement sécurisé SSD analyse automatiquement tous les lecteurs et les répertorie dans la fenêtre principale comme indiqué ci-dessous.

  2. Sélectionnez le SSD particulier que vous souhaitez effacer et cliquez sur “Effacer”. Confirmez avec la fenêtre de dialogue et cliquez sur “Oui”. Le processus d'effacement sécurisé va démarrer.

  3. Une fois l'effacement sécurisé terminé, cliquez sur “OK”.

  4. L'effacement sécurisé a été réalisé avec succès. Vous pouvez éteindre votre ordinateur en cliquant sur “Oui” et retirer votre clé USB.

7. Clonage système

System Clone est conçu pour cloner le disque dur de votre ordinateur sur le nouveau SSD (ou autrement dit faire une image du disque). Durant la procédure de clonage, les données seront copiées depuis le disque dur (OS, programmes, fichiers etc…) sur le nouveau SSD. A l’issue du clonage, vous n’aurez simplement qu’à échanger les disques et à redémarrer votre ordinateur. Windows démarrera normalement depuis le nouveau disque. Ce guide vous explique comment cloner les données OS depuis votre disque d’origine vers le SSD Transcend à l’aide de ’application Transcend System Clone.

ATTENTION: Veuillez lire attentivement les instructions avant de procéder au clonage du système.

OS pris en charge

Systèmes de fichiers supportés

Matériel nécessaire

Si la capacité du nouveau SSD est INFERIEURE à celle du disque dur utilisé:

Si la capacité du nouveau SSD est EQUIVALENTE ou SUPERIEURE à celle du disque dur utilisé:

Transcend System Clone clonera l’intégralité du disque (dont toutes les partitions) vers le nouveau SSD. System Clone propose également l’option Extend Disk pour inclure la capacité totale du nouveau SSD.

Veuillez suivre les étapes ci-dessous pour démarrer le clonage système:

NOTE: l’appareil actuel de stockage restera branché à votre ordinateur jusqu’à la fin du processus de clonage système.

ETAPE 1. Brancher un nouveau SSD à votre ordinateur

Branchement à un ordinateur fixe

  1. Eteignez votre ordinateur et déconnectez la source d’alimentation.
  2. Retirez le capos en suivant les instructions du fabricant.
  3. Placez le SSD dans le berceau de montage 3.5“.
  4. Retournez avec précaution le berceau et le SSD puis installez les 4 vis à petite tête livrées de série afin de fixer le SSD.
  5. Localisez une baie de montage 3.5” du disque dur dans votre ordinateur.
  6. Placez le berceau dans une baie 3.5” de disque dur et fixez-le à l’aide des vis à tête large livrées de série. Assurez-vous que les connecteurs SATA sont orientés vers l’intérieur de l’ordinateur.
  7. Connectez les câbles SATA de données et d’alimentation au SSD. Si votre source d’alimentation ne dispose pas d’un connecteur d’alimentation SATA, veuillez utiliser l’adaptateur d’alimentation SATA.
  8. Allumez l’ordinateur puis attendez que l’OS reconnaisse le nouveau SSD.

Branchement à un ordinateur portable

  1. Connectez la double extrémité du câble USB-à-SATA à deux ports USB disponibles sur l’ordinateur.
  2. Connectez l’extrémité simple du câble USB-à-SATA au SSD.
  3. Attendez que l’OS reconnaisse le nouveau SSD.

ETAPE 2. Démarrer System Clone

  1. Fermez tous les programmes en cours avant de procéder au clonage.
  2. Choisissez “SYSTEM CLONE” qui se trouve dans l’encadré à gauche dans le menu.
  3. S’il existe un ou plusieurs SSD internes (sous SATA) ou SSD externes (sous USB) avec suffisamment d’espace de stockage, le programme affiche ces derniers dans la liste déroulante des destinations. Si le disque de destination intègre des partitions, ces dernières seront visibles dans les informations dédiées à ces partitions. Choisissez un disque dans la liste déroulante des destinations.
  4. Choisissez un disque dans la liste déroulante des destinations. Vous avez deux options au choix pour le processus de clonage:

    • Only Clone OS: cochez cette case si vous souhaitez cloner la partition OS uniquement.
    • Extend Disk: si le nouveau SSD dispose d’une capacité supérieure à celle du disque dur d’origine, cette option étendra la dernière partition pour y inclure l’espace disponible restant du SSD à l’issue du clonage. Si la case n’est pas cochée, il restera un espace de disque non alloué après la dernière partition.

  5. Cliquez sur “Start” pour démarrer le clonage. Pendant le processus, le pourcentage de progression ainsi que le temps restant seront affichés. Le clonage peut prendre un certain temps.

ETAPE 3. Changer les disques

Une fois que Transcend SSD System Clone a cloné vos données sur le nouveau SSD et éteint votre ordinateur, échangez le disque actuel par le nouveau SSD.

  1. Assurez-vous que votre ordinateur est bien éteint.
  2. Retirez le disque dur d’origine de votre ordinateur puis installez le SSD à sa place.
  3. Remettez en place la carrosserie puis redémarrez votre ordinateur.

8. Réglages

L’utilisateur peut ajuster les réglages suivants en fonction de ses préférences.


9. Assistance

Plus d’aide

Si vous ne trouvez pas la solution à votre problème par le biais de ce manuel ou que vous éprouvez des difficultés avec le programme SSD Scope ou votre SSD Transcend, veuillez visiter votre site de support technique à l’adresse suivante : http://tw.transcend-info.com/Support/contact_form


10. Contrat de licence de l’utilisateur final (EULA)